« Ils s’engagent », une série vidéo sur les actions citoyennes de lutte contre l’extrémisme

« Ils s’engagent » c’est une série de 5 vidéos sur 5 initiatives de lutte contre l’extrémisme et l’intolérance. Elle revient sur le parcours engagé de plusieurs acteurs qui ont décidé de lutter contre ce fléau à travers des supports aussi divers que le dessin, le théâtre, la danse, la lecture ou encore la rencontre et le dialogue avec l’autre. Chaque épisode raconte de manière non-exhaustive les actions que ces acteurs mènent au quotidien.

Le premier épisode présente l’association Dessinez, créez, Liberté (DCL). Severine Teillot, la directrice de l’association nous raconte comment, après les terribles attentats terroristes qui ont visé Charlie Hebdo en 2015 des milliers de dessins d’enfants, adolescents, et parents ont commencé a affluer de partout en hommage aux victimes. Pour ne pas oublier cet élan qui exprimait à la fois un soutien à Charlie Hebdo, de la peur, de la colère et de l’incompréhension, mais s’interrogeait aussi sur la place des religions dans notre société,  l’initiative DCL a été lancée. Elle rend accessible ces dessins au plus grand nombre et en fait un support de dialogue bienveillant.

L’épisode suivant revient sur le parcours du danseur et chorégraphe Bouziane Bouteldja qui propose d’utiliser le corps pour lutter contre les violences physiques, morales et religieuses.

Dans l’épisode trois, Mounya Boudiaf actrice et metteuse en scène, nous parle de sa pièce de théâtre « Née un 17 octobre ». Un spectacle qui réunit trois générations d’une même famille pour dire leur histoire des évènements tragiques du 17 octobre 1961, une date emblématique des deux côtés de la Méditerranée. La pièce dit combien la mémoire est importante et comment la mémoire comme récit commun peut jouer un rôle dans l’apaisement et dans la prévention des discours extrémistes.

Farid Bouadbellah présente son initiative « Comprendre pour mieux agir » dans l’épisode quatre. « Comprendre pour mieux agir », c’est une semaine de programmation pour évoquer la radicalisation, le terrorisme, le racisme et la haine de l’autre. Née à la suite des attentats du 13 novembre 2015, cette semaine entend commémorer ces tragiques évènements en essayant de sensibiliser au problème de la radicalisation.

Enfin le dernier épisode est consacré à Bibliothèque sans frontières (BSF), une association qui œuvre à l’international dont l’objectif de pallier à l’inégalité de l’accès à l’information et à la culture. En partenariat avec l’association ACELEM (Association culturelle d’espaces lecture et écriture en méditerranée) elle crée des lieux d’animations culturelles autour du livre et favorise l’accès à la lecture et à l’écriture.

Retrouvez ci-dessous le premier épisode de mal série « Ils s’engagent »: